Web App RoadTrippin

Conduire un véhicule aux USA

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, conduire une voiture ou un camping-car aux États-Unis est très facile.

Dans ce pays, l'automobile est reine et tout est fait en fonction.
Les routes sont larges, les directions bien indiquées, les places de parking immenses...

Les Américains ont une conduite plutôt cool, bien aidée par des limitations de vitesse plus réduites qu'en France ou en Europe.

Permis de conduire

Vous devez impérativement présenter votre permis de conduire original pour louer une voiture.
Si vous possédez un permis de conduire français, belge, suisse..., celui-ci n'est valable que pendant les trois premiers mois de votre séjour.

Permis de conduire international

En plus de votre permis de conduire, vous pouvez aussi faire faire un permis de conduire international.
Ce document n'est pas obligatoire pour conduire une voiture aux USA, mais cela simplifiera parfois les démarches de location sur place ou les contrôles de police.
N'hésitez pas à le faire réaliser (en préfecture pour les français, et c'est gratuit).
Il est à noter que quelques agences de location demandent désormais systématiquement un permis de conduire international en plus du permis de conduire pour louer une voiture.

Conduire sur les routes américaines

Les véhicules sont tous équipés de boîte automatique. On s'y fait vite et c'est très agréable.
Voici les commandes de base :

Les autoroutes sont généralement gratuites, sauf les sections appelées "Turnpike" ou "Toll road".

Code de la route

La conduite est beaucoup plus cool qu'en France (rare sont les automobilistes qui osent klaxonner) et les américains sont très respectueux du code de la route.

Le code de la route américain ressemble au nôtre.

Directions

Les directions sont très bien indiquées, de nombreux panneaux jalonnent les routes pour vous indiquer les sorties à prendre. Particularité : les routes sont identifiées par un numéro accompagné d'un point cardinal (north, south, west, east). Ainsi, si vous êtes à Las Vegas et que vous voulez rejoindre Salt Lake City, il faudra suivre l'Interstate 15 North.

Stationnement en ville

En général, se garer aux USA est plus facile qu'en Europe. On trouve des places assez facilement et les emplacements sont bien plus grands que chez nous. Les motels et la plupart des hôtels proposent généralement un parking gratuit (attention à certains hôtels dans les centre-villes qui peuvent facturer le parking assez cher).

Se garer dans la rue

Comme en Europe, le stationnement et l'arrêt dans la rue sont sujet à certaines règles générales. On ne se gare PAS :

Dans les agglomérations, certaines règles spécifiques sont signifiées soit par des panneaux, soit par la couleur de la bordure.

Faîtes particulièrement attention aux panneaux où l'indication "TOW AWAY" apparaît. Cela signifie qu'en cas d'infraction, la voiture sera immédiatement emmenée à la fourrière (avec une forte amende à la clé).
Si la mention "ANY TIME" est inscrite, le panneau est valable tout le temps. Sinon, la plage horaire d'application ("X AM - X PM") et éventuellement les jours d'application ("XXX THRU XXX" ou "EXCEPT XXX" ou "WEEKDAYS" (jours de la semaine)) seront indiqués.

San Francisco : attention, cette ville est un peu une exception à la règle. S'y garer est moins facile qu'ailleurs et peut revenir assez cher. Étant donné les fortes pentes de certaines rues, lors du stationnement de votre voiture sur la voie publique, vous devez obligatoirement braquer les roues vers le trottoir, sinon vous risquer un PV.

Parcmètres : certaines rues sont munies d'horodateurs. Il y a en a généralement un par place de parking. Ils acceptent les pièces de monnaie et pour certains les cartes de crédit.

Parkings payants

Il existe bon nombres de parkings payants aux USA. Les prix sont au libre choix de son propriétaire. Dans certains quartiers, les prix peuvent fortement varier entre d'un parking à l'autre. N'hésitez pas à comparer.

Stations essence

Faire le plein de carburant peut être un peu particulière parfois. 2 méthodes pour faire le plein : payer à la pompe ou payer à la caisse.

Payer à la pompe

Cette méthode n'est possible que si vous avez une carte de crédit internationale.

Payer à la caisse

Cette méthode est possible avec une carte de crédit internationale, des Traveler Cheques ou du cash.

Carburants

Comme en Europe, 2 types de carburant :

GPS ou pas GPS ?

Trouver sa route dans le désert américain n'est pas bien difficile : il n'y a souvent qu'une seule route. Cela peut se corser dans les grandes agglomérations (Los Angeles notamment). Mais en règle générale, avec une bonne carte (Michelin 11585 Regional USA par exemple) et/ou un atlas routier (souvent fourni par le loueur), vous vous en sortirez.
Néanmoins, avoir un GPS permet de se décharger d'un poids et de mieux profiter de la route et des paysages : on rentre sa destination et on suit les indications.

Emmener son GPS

Si vous possédez déjà un GPS (TomTom, Garmin...), vous pouvez tout à fait l'emmener aux USA et vous en servir pour vous guider sur les routes américaines. La technologie utilisé est la même et vous pourrez le brancher sur la prise allume-cigare ou 12V de la voiture (même format que sur nos voitures européennes). Votre équipement sera donc parfaitement opérationnel.
Attention quand-même : il faut avoir installer sur votre GPS la carte des USA. Si elle n'est pas installée par défaut (ce qui est assez souvent le cas), il faudra la commander auprès du fabricant.
Certains modèles de GPS permettent de prendre une licence à durée limitée. Cela revient à environ 20 euros pour une licence d'un mois.

Louer un GPS

Certaines agences de location de voitures ou RVs proposent désormais la location d'un GPS, moyennant quelques dollars par jour.
Cela peut être une bonne idée, mais attention au prix final : à 10 dollars par jour chez certains loueurs, il est plus avantageux d'acheter un équipement...

Utiliser votre smartphone

La très grande majorité des smartphones sont désormais équipés d'une puce GPS. En téléchargeant une application qui va bien, votre téléphone pourra vous servir de système de guidage.
Faîtes attention de choisir une application où les cartes sont téléchargées sur la carte mémoire du téléphone. Sinon, vous risquez d'exploser votre forfait Data (et votre facture de communication avec).

Emprunter des pistes

La totalité des parcs des USA sont accessibles facilement, par la route, avec une simple voiture, compacte ou berline, ou en camping-car.
Mais certains endroits très spécifiques ou certains secteurs de quelques parcs, notamment dans l'Ouest américain, ne sont pas desservis par une route digne de ce nom, mais par des pistes, plus ou moins bien carrossables. Dans certains cas, pour s'aventurer sur ces pistes, il est nécessaire d'avoir une voiture avec une garde au sol importante (comme un SUV par exemple), voire un vrai 4x4 (quatre roues motrices) pour les pistes les plus difficiles.

Ces pistes sont parfois d'utilité publique, et donc maintenues en bon état autant que possible. D'autres sont très peu fréquentées et ne servent que pour atteindre un spot touristique. Elles sont souvent mal entretenues et difficiles (ornières, trous, rochers, sable profond...).
Ces "dirt roads", comme les appellent les américains, subissent les aléas climatiques de la région, et dès qu'il pleut, elles deviennent impraticables. Dans d'autres cas, elles sont traversées par des washs (cours d'eau la plupart du temps à sec et donc franchissable, mais qui devient un vrai torrent de boue et de débris dès qu'il pleut en amont (parfois à plusieurs dizaines de kilomètres de là)).

Pour une première découverte de l'Ouest américain, vous ne devriez pas avoir besoin de louer un vrai 4x4. Une berline ou un SUV sera largement suffisant pour sillonner les routes américaines et emprunter quelques pistes faciles et bien entretenues.
Par contre, si vous voulez vous enfoncer dans le backcountry, prévoir un vrai véhicule tout-terrain, avec 4 roues motrices.
Dans tous les cas, avant de vous engager, renseignez-vous auprès des Visitor Centers pour connaître l'état des pistes et consultez la météo à venir, afin ne pas vous retrouver dans une situation plus que délicate...

Pistes carrossables avec n'importe quel véhicule :

Pistes carrossables avec un SUV :

Pistes nécessitant un vrai 4x4 :

v2.0 | © RoadTrippin.fr 2017 | Version PC