Web App RoadTrippin

Voyager aux USA avec des enfants

Partir à la découverte des États-Unis (ou d'une partie) avec des enfants nécessite un minimum de préparation (surtout si c'est votre premier roadtrip avec votre progéniture) et d'adapter le programme de votre voyage en fonction de leurs souhaits et de leur âge.
Se lever tous les matins à 6 heures et faire 20 kilomètres de randonnées tous les jours est possible quand on est deux jeunes trentenaires, cela l'est beaucoup moins quand on fait suivre des enfants...

Gérer le vol, gérer les trajets en voiture, occuper les enfants sur place avec des activités ludiques et variées... Le sujet n'est pas à prendre à la légère, sous peine de les voir passer un mauvais séjour, et vous aussi...

Heureusement pour vous, on vous dit tout !

Voyager aux USA avec des enfants - © lgk31

La préparation

Il est important d'impliquer vos enfants dans votre projet de voyage dès la phase de préparation de celui-ci.
Si parcourir l'Ouest américain ou découvrir New York est votre rêve absolu depuis des années, il n'en est peut-être pas de même pour eux. Il va donc falloir tenter d'éveiller leur curiosité.

Une fois que vous aurez dégrossi le sujet et que vous saurez à peu près ce que vous allez visiter, présentez-leur les différentes activités que vous avez recensées, pour voir ce qui pourrait les intéresser le plus et qu'ils commencent à se projeter dans cette "aventure".

Vous pouvez aussi créer un roadbook spécialement conçu pour eux, afin qu'ils puissent suivre le déroulement de "leur" voyage une fois sur place, noter leurs impressions et garder un souvenir papier de leur roadtrip.

Prévoyez un programme allégé les 2 ou 3 premiers jours du voyage, le temps que tout le monde se remette du décalage horaire et pour ne pas rajouter de la fatigue à la fatigue.

Dans l'avion

Surtout si votre enfant n'a jamais pris l'avion, le premier "stress" pour vous va être de savoir comment il va supporter les 12 ou 20 heures de vol.

Si vous le pouvez, essayez de prendre un vol sans escale, cela limitera le temps de voyage et le remue-ménage inhérent aux escales.

Si vous avez un bébé, la plupart des compagnies aériennes mettent à dispostion des berceaux. Il faut en faire la demande express lors de votre réservation, car les disponibilités sont limitées.

Prévoyez de quoi occuper votre enfant durant le vol et les temps d'attente : livres, tablette (avec ses dessins animés ou films préférés, ceux proposés dans l'avion pourraient ne pas lui plaire...), console de jeux portable, jeux (il existe des jeux de voyage que l'on peut emmener facilement et auxquels on peut jouer presque partout), dessins, coloriage...
Prévoyez aussi un stock suffisant de bonbons, sucettes et autres sucreries.

Sachez qu'il est généralement possible d'embarquer avec un siège ou réhausseur auto, sans supplément, soit en bagage-cabine, soit en bagage en soute. 2 avantages : votre enfant sera plus à l'aise dans l'avion si vous l'avez en cabine, et vous aurez l'équipement de sécurité nécessaire pour votre location de voiture ou camping-car !
Dans tous les cas, renseignez-vous sur les conditions appliquées par la compagnie aérienne que vous avez choisie.

Idem pour la poussette-canne : n'hésitez pas à investir quelques euros dans l'achat d'une poussette pliante. Elle vous sera utile durant tout votre voyage pour soulager les jambes lourdes de votre enfant, et vous n'aurez rien à payer pour l'emmener avec vous dans l'avion.
Suivant les cas, soit votre poussette sera pris en charge à l'entrée dans l'avion par le personnel naviguant et vous sera restituée à l'arrivée, soit vous devrez l'enregistrer juste avant l'embarquement, elle partira en soute et vous sera restituée à l'arrivée.
Dans tous les cas, prévoyez une housse de protection pour votre pousette. Et renseignez-vous sur les conditions appliquées par la compagnie aérienne que vous avez choisie.

Sur la route

Concernant les règles de sécurité des enfants sur la route, les lois concernant l'utilisation de sièges auto ou de réhausseurs pour les enfants est différente dans chacun des États américains : âge, poids, taille... Il n'y a autant de lois que d'États, comme vous pouvez en juger sur cette page de l'American Automobile Association...

Dans ce cas, qui peut le plus, peut le moins...
Pour les enfants de moins de 2 ans, prévoyez un siège auto qui est dos à la route.
Jusqu'à 10 ans (c'est une moyenne, cela dépend de la morphologie de votre enfant), utilisez un siège auto, ou juste un réhausseur si vous estimez que le dossier n'est plus utile.

Plusieurs options s'offrent à vous si vous devez utiliser un siège auto ou un réhausseur :

Pour le reste, prévoyez les mêmes occupations que pour l'avion : livres, tablette, console de jeux portable, jeux de voyage...
On peut aussi occuper les enfants avec des petits jeux sur la route : le premier qui voit un objet ou une voiture de telle ou telle couleur, photographier et collectionner les plaques d'immatriculation de tous les États américains, ni oui ni non...

Évitez de planifier des journées avec des temps de route interminables. Beaucoup d'enfants, au bout de 2 heures de trajet, commencent à avoir la bougeotte. Si vous devez faire plusieurs heures de route sur une journée, entrecoupez le trajet avec des activités (petite visite ou courte balade) qui feront mieux passer la pilule.

Si votre enfant fait encore la sieste, une bonne idée est de faire les longs trajets l'après-midi, après le déjeuner. D'autant plus que c'est généralement le moment de la journée où les températures extérieures sont les plus élevées.

Hébergements

Concernant les hébergements, tout dépend du "mode" que vous avez décidez d'adopter : voiture + hôtels, voiture + campings ou camping-car, ou éventuellement un mix entre ces 3 options.

L'option Hôtels semble peut-être plus adaptée si vous souhaitez pouvoir vous baigner dans une piscine en fin de journée ou si vos ados veulent avoir un peu de Wifi pour alimenter leur page Facebook avec quelques selfies...

Ce confort peut être retrouvé dans les campings privés (comme les KOA), mais pour le côté nature, il faudra repasser...

Il parait assez probable que l'idée de faire du camping ravira vos plus jeunes enfants : la possibilité de pouvoir passer les fins de journée en plein air, au milieu des parcs, est un vrai atout.

Si vous êtes en voiture, une possibilité est d'alterner camping et hôtel.
Vous pouvez aussi couper votre voyage en deux : une partie en camping-car pour profiter des parcs, une autre partie en voiture pour le confort...

Bref, à vous de voir quel est le type de voyage le mieux adapté à votre famille et à vos enfants !

Hôtels

En dehors des aspects budget et situation, essayez de prendre un hôtel avec piscine, elle ravira vos enfants qui pourront s'amuser et se détendre après une journée de route et de marche. Et comme le mercure dépasse régulièrement les 35°C en été dans les États du Sud, c'est toute la famille qui sera bien contente de pouvoir se rafraîchir un peu.

Côté pratique, la plupart des chambres d'hôtel peuvent accomoder 4 personnes. Si vous avez 3 enfants, vous pouvez demander un lit d'appoint pour le petit dernier. Au pire, vous pouvez aussi prévoir un matelas gonflable et un duvet.

Campings

Si vous optez pour le camping, que votre mode de transport soit la voiture (donc nuit sous la tente) ou le camping-car, vos enfants, qui seront certainement enchantés de camper, pourront s'amuser dehors, profiter de la faune et la flore des parcs, se faire des copains de jeu (la différence de langue ne sera pas une barrière pour eux), passer la soirée autour d'un feu de camp à faire griller des chamallows ou des bananes au chocolat...

Ce sera aussi l'occasion d'assister aux soirées animées par les Rangers.

Si vous êtes en tente, prévoyez des duvets chauds, même en été, dans des parcs comme Yellowstone NP, Grand Teton NP, Bryce Canyon NP, Grand Canyon NP ou Yosemite NP, entre autres.
Selon l'âge des enfants, vous pouvez prendre une tente pour eux et une autre pour vous : dans les parcs nationaux et d'état, les emplacements sont généralement suffisament grands pour 2 tentes.
Vous pouvez aussi prévoir quelques nuits en hôtel, par exemple dans les villes ou dans les endroits où il fait très chaud (Page, Moab, Death Valley NP...), afin d'apporter un peu de confort.

Programme Junior Ranger

"Explorez, apprenez et protégez !" : voici la devise du Junior Ranger Program, mis en place par le National Park Service et auquel participe la plupart des parcs nationaux américains.
Cette activité, gratuite, est proposée aux enfants (mais pas uniquement) afin de les sensibiliser, de manière ludique, à la fragilité des écosystèmes que vous rencontrerez lors de votre visite et à la nécessité de respecter et protéger la nature et l'environnement.

Ce programme est plutôt destiné aux enfants âgés entre 5 et 13 ans, mais tout le monde peut participer !

Cette page de NPS.gov liste l'ensemble des pages Junior Ranger Program de tous les parcs nationaux qui participent à ce programme : un moyen facile de savoir dans quels parcs vos enfants pourront réaliser cette activité. Certains parcs proposent même le téléchargement du livret d'activités au format pdf.

Notez que certains parcs d'État peuvent eux aussi proposer un programme Junior Ranger ou équivalent. C'est par exemple le cas de Goblin Valley State Park ou les parcs d'État de Californie.

Il existe aussi des programmes nationaux, comme Junior Archeologist, Junior Wilderness Explorer... Vous pouvez imprimer les booklets mis à disposition sur cette page du NPS, réaliser les activités demandées et faire une demande par courrier pour obtenir le badge ou écusson correspondant.

Vous voulez savoir comment fonctionne ce Junior Ranger Program et en quoi cela consiste ? On vous explique tout.

On récupère le livret...

À votre arrivée dans un parc qui propose le programme, allez au Visitor Center et adressez-vous à un Ranger présent pour lui expliquer que votre enfant veut devenir Junior Ranger du parc (même si on ne lui a pas demandé son avis).
Par exemple : "Hi, this little monster would like to become a Junior Ranger. Could you please tell us what he/she has to do ?".

Le Ranger vous remettra avec un grand sourire un petit livret papier (booklet). Dans quelques rares parcs, il faudra débourser quelques cents ou dollars (pas plus de 4 dollars) pour le récupérer.

Ce livret est en anglais. Si votre enfant ne maîtrise pas la langue de Shakespeare, il aura besoin de votre aide pour comprendre ce qu'il doit faire. En fonction de l'âge de votre enfant, le livret explique quelles activités il va devoir réaliser dans le parc pour obtenir son diplôme de Junior Ranger. Plus l'enfant est âgé, plus il a de pages du livret à remplir et plus les activités sont "difficiles".

Le Ranger sera de bons conseils en cas de questions.

On travaille...

Les activités demandées sont bien évidemment en rapport avec le parc visité : sa faune, sa flore, sa géologie, son Histoire...

Par exemples :

On promet...

Une fois tous les "exercices" demandés réalisés, retournez au Visitor Center. Un Ranger validera alors le travail effectué et jugera si votre enfant a mérité de devenir un Junior Ranger !

Viendra alors le moment pour votre enfant de prêter serment. Le Ranger lui demandera de répéter un truc dans le style :
"I am proud to be a Junior Ranger. I promise to help take care of and protect all national parks. I also promise to continue to explore, learn about, and respect the natural world wherever I go."

Cela devant tout le monde présent dans le Visitor Center à ce moment-là bien entendu... No stress, tout ceci se fait dans la bonne humeur.
Le Ranger parlera lentement, et fera répéter morceau de phrase par morceau de phrase. Il pourra même lui faire promettre de manger des épinards et de bien travailler à l'école...

Et on est récompensé !

Passé cette épreuve, le Ranger remettra à votre enfant un diplôme de Junior Ranger du parc, et un badge (en métal, plastique ou bois, cela dépend des parcs), ou parfois un écusson.

Bref, le début d'une belle collection qui va motiver votre progéniture pour découvrir les parcs suivants et s'intéresser à ce qui l'entoure !

Dans certains Visitor Centers, vous pourrez acheter à vos enfants un chapeau de Junior Ranger et même une veste Junior Ranger, qui sera parfaite pour exhiber fièrement tous les badges durement gagnés !

Vous pourrez bien entendu prendre un petite photo souvenir avec le Ranger, et garder le booklet, qui pourra être complété plus tard. Celui-ci comporte généralement des pages avec des petits jeux ou des coloriages, qui pourront occuper vos enfants durant les temps d'attente, dans la voiture ou à l'hôtel.

Nos conseils

Voici quelques recommandations pour que ce Junior Ranger Program se passe pour le mieux :

Quelques idées d'activités pour vos enfants

Afin d'égayer le séjour de vos enfants et ne pas les entendre se plaindre de ne voir/faire tout le temps que la même chose, voici quelques propositions d'activités : sports, musées, parcs d'attractions, découvertes, zoos... :

A contrario, certains parcs, comme Death Valley NP ou Canyonlands NP - Island in the Sky, pourraient moins les intéresser : chaleur omniprésente, paysages pouvant leur sembler répétitifs...

Randonner avec des enfants

Voici quelques conseils et recommendations si vous comptez randonner (ou juste vous balader) avec vos enfants :




Auteurs : noumaios3 | ojio91 | titio | GingerBread | licare | lgk31 | HPR38 | dommm063

v2.0 | © RoadTrippin.fr 2018 | Version PC